hansliberg 12132010094150      hansliberg 1042010100108       hansliberg 1042010100337

Symphonie Libergique

Le programme de toute une soirée, environ deux heures avec la pause, est présenté dans les salles de concert. Un spectacle débordant de musique, d'humour et d'interaction entre le comique, les membres de l'orchestre et le public, qui réjouira les mélomanes avertis aussi bien que les profanes. Un savant mélange de chefs-d'œuvre classiques et de célèbres mélodies.
La Liberg Symphonie, ou Symphonie Libergique, peut être interprétée en néerlandais, allemand, anglais ou français, ou même dans un panachage de ces langues.

" Un divertissement de haut niveau " est la devise de l'humoriste et virtuose du clavier Hans Liberg, et, dans toute l'Europe, des salles combles sont pendues à ses lèvres. Dans ses one man shows, Liberg s'accompagne essentiellement de son piano à queue et d'autres instruments, ainsi que de montages orchestraux personnels enregistrés. Pour la Symphonie Libergique, l'orchestre accompagne les folies musicales de Liberg.

hansliberg 11102010134919

 

La musique classique en plein délire, au sens le plus exclusif du mot. L'orchestre, totalement polyvalent, est tour à tour quatuor à cordes ou Big Band, quintet à vent ou groupe de percussion. Un mégamix où Liberg et l'orchestre se livrent à des cabrioles musicales sur des fragments issus ou non du répertoire classique. Avec son orchestre, Liberg recrée le monde et, en passant, prouve que l'Europe n'a jamais été unie sur le plan musical, et ne le sera jamais. Selon toute probabilité, Liberg commence et termine avec l'orchestre, mais ce qui se joue entre-temps reste une totale surprise.

banner prospectus


hansliberg 11102010134907La toute première représentation de Hans Liberg avec un orchestre eut lieu le 4 mai 1993, avec le Metropole Orkest, dirigé par Dick Bakker, pour la Reine Beatrix et le Prince Claus, au Théâtre Carré, à Amsterdam. Lors de ce concert, Liberg joua avec des invités de marque, dont Emmy Verhey.

Suit alors une invitation d'Allemagne. Liberg apparaît dans le programme télévisé d'Alfred Biolek, Bio and Friends, avec la Nordwestdeutsche Philharmonie, sous la conduite d'Andreas Delfs, à la Philharmonie de Cologne.

Vient ensuite une tournée avec le Noordhollands Philharmonisch Orkest, sous la baguette de Lucas Vis, dans toutes les grandes salles de concert des Pays-Bas.

Liberg se produit alors à l'étranger, en Allemagne, en Autriche et même en France.
En Allemagne, avec, entre autres, l'Orchestre symphonique de Düsseldorf, à la Tonhalle de Düsseldorf (pour l'article, cliquez ICI) et l'Orchestre symphonique de Munich, sous la direction de Heiko Matthias Förster, à la Philharmonie de Munich. (Pour l'article, cliquez ICI)

En Autriche, avec l'Orchestre Bruckner de Linz, dirigé par Ingo Ingensand, à la Brucknerhaus de Linz, et, le 23 septembre 2006, avec le Tonkünstler Orchestra de Basse-Autriche, sous la baguette d'Alfred Eschwé, au Festspielhaus de St. Pölten.

En France (Toulouse), Liberg interprète la Symphonie Libergique avec l'Orchestre National de Chambre de Toulouse, à la Halle aux Grains, avec 13 instrumentistes à cordes et ce, tout en français. (Pour l'article, cliquez ICI)

Sur invitation du chef d'orchestre Hartmut Haenchen, Hans Liberg a joué avec Gidon Kremer, lors du Festival de musique de Dresde 2003.

Hans Liberg pour Les Enfants
En 2004, Liberg crée son premier concert pour enfants, intitulé : TATATATA voor kinderen. Une fête musicale pour les enfants à partir de 8 ans, où Liberg tape des mains et des pieds et chante à qui mieux-mieux avec les enfants, dans un spectacle d'une heure.

Allemagne - Festival de musique du Schleswig-Holstein (août 2006)
Hans Liberg présente son one man show (Basic Liberg) pendant 3 jours, lors du Festival de musique de Schleswig-Holstein (SHMF), dans les grandes salles de concert de Lübeck, Kiel et Wotersen. Le public est si enthousiaste que Liberg est invité à interpréter la Symphonie Libergique avec l'Orchestre philharmonique de Kiel, le 10 février 2008, pour célébrer le centenaire du Théâtre de Kiel (Kieler Schloss) et de l'Orchestre philharmonique de Kiel.